Une longue interrogation quant à l’histoire de l’avenir. Quels seront les implications du recours à l’intelligence artificielle ?

Nous avons la chance de vivre dans un monde en évolution permanente. Evolution largement influencée par les développements technologiques depuis le 19e siècle. En cette année 2017, les grands acteurs de la société de l’information prennent des nombreuses initiatives pour prendre en charge les aspects cognitifs de nos échanges. Les annonces d’IBM Watson, de Google ou de Facebook en matière de développement des algorithmes ayant recours aux techniques d’intelligence artificielle portent essentiellement sur des aspects ludiques mais cachent en réalité des modification beaucoup plus importantes de l’évolution de notre Société.

Alors que je termine la lecture de Homo deus – Une brève histoire de l’avenir de Yuval Noah Haraqri, les discussions familiales au sujet de l’homme augmenté et de l’impact de l’intelligence artificielle sur nos sociétés, sont plutôt animées. Mon fils m’a ainsi signalé le travail de l’un de ses camarades de promotion à HEC : Alexandre CADAIN dont les réflexions relatives aux impacts positifs des solutions induites par l’#AI stimulent mes vraies neurones. Il est certain que nous vivons aujourd’hui une révolution aussi grande que celle vécue par nos ancêtres homo sapiens lorsqu’ils se sont appropriés le feu. Qu’allons-nous devenir lorsque nos apports cognitifs seront largement pris en charge par l’AI ? Quels sont les impacts sur notre Société ? Comment nos relations avec les machines évoluent-elles et surtout comment pouvons-nous nous approprier les bienfaits de ces nouveaux algorithmes ? Voilà autant de questions qu’il me plairait de traiter au cours des mois à venir. Alors, si le sujet vous intéresse, je vous invite à découvrir les idées qu’Alexandre a récemment développées lors d’une intervention à HEC.

 

Virtualisation des congrès

JC Morand conférencier à WESTMICE Belgrade 2016

4/11/16 – Les 20 et 21 octobre, j’ai eu le plaisir de représenter l’International Federation for IT in Tourism  & Travel (IFITT) lors d’un symposium WESTMMICE à Belgrade (Serbie) dédié aux MICE, c’est-à-dire les congrès ! Des représentants de la plupart des pays des Balkans étaient présents pour trouver les moyens de développer le tourisme d’affaires dans leurs territoires respectifs, un workshop étant tenu en parallèle avec plus d’une centaine de structures d’accueil et hôtels venus présenter leurs offres.

A cette occasion, j’ai choisi de leur parler de la virtualisation des congrès car ceux-ci sont principalement dédiés aux transferts des connaissances. Or, ce concept ne cesse d’évoluer avec Internet. Des wikis, des blogs, des MOOC permettent en un clic de tout savoir sur un sujet ou encore de suivre les news publiées pour un produit, une marque ou un leader de l’industrie. Youtube est devenu en quelques années, la seconde source d’information pour nos recherches. Des millions de vidéos sont à notre disposition pour présenter toutes sortes de produits, de solutions, de savoirs, de points de vue… rendant de plus en plus suranné les grands rendez-vous sous forme de congrès. Quelques un regretteront la disparation, toute relative, des contacts humains mais l’avantage économique et la nouvelle agilité trouvée dans les différentes formes d’accès aux connaissances font largement pencher la balance en faveur des moyens électroniques ceci d’autant que les réseaux sociaux compensent partiellement l’absence de contact humain. Il en est ainsi des meetings, symposiums et congrès dont les coûts restent importants pour les entreprises qui se voient dans l’obligation de limiter le nombre d’employés pouvant effectivement se rendre dans une autre ville pendant plusieurs jours.

#MICE #WESTMMICE #CONGRES #IFITT

Une mascotte pour promouvoir une destination. Pourquoi pas ?

Cet après-midi, je l’ai consacré à la découverte de nouveaux concepts du marketing touristique et j’ai ainsi fait connaissance des Yuru-Charas.

Ce sont des mascottes japonaises habituellement crées pour promouvoir une destination, une ville ou une région, un événement comme les JO, une organisation ou un produit. Dans la lignée de Tamagotchis, les responsables du marketing territorial japonais, animent la vie de ces avatars en les utilisant comme un élément de l’identité de leur territoire.

Au delà de la version graphique simplifiée (voir l’exemple  de Kunamon mascotte de la préfecture du même nom) se décline également sous forme plus élaborée de costumes comme vous le constaterez en visionnant la vidéo mais aussi de produits dérivés dont les droits de licence viennent abonder les budgets des offices de tourisme. Kunamon, dont la popularité est très grande au Japon générerait ainsi plus de 990 millions de dollars de CA.

Mais plus intéressant, pour moi c’est le rôle virtuel que ces mascottes jouent sur le marché japonais. Ces avatars sont devenus des outils de relations publiques. Ils ont leur propres compte twitter (525’000 followers le 17/9/16 pour Kunamon) personnalisant ainsi les  relations avec le public et relayant les information de la région. Indéniablement un courant affectif se créé entre la mascotte et les citoyens, clients et utilisateurs. Bref une nouvelle approche du marketing territorial.

 


Source image : http://akihabaranews.com/2014/05/26/article-en/kumamons-burden-going-international-and-we-know-secret-1195785850

 

Les moyens de paiement et la qualité des avis sont les premiers critères de choix pour les mobinautes

SamsungPay

SAmsung Pay (c) Samsung

02.06.2016 – Selon une étude* réalisée pour le compte d’Hotels.com publiée ce jour, les méthodes de paiement avantageuses et variées, et les avis authentiques sont plébiscités par les Français

Alors que l’on aurait pu s’attendre au contraire, les voyageurs interrogés par Hotels.com disent ne plus placer le prix comme argument n°1 pour réserver leur chambre d’hôtel via le mobile. En effet, selon le « Hotels.com Mobile Travel Tracker« , bénéficier de la meilleure méthode de paiement possible et accéder à des avis de clients authentiques sont des facteurs clés pour les voyageurs avisés lors de la réservation. Ainsi, en France, pour 52 % des personnes interrogées, se voir proposer un moyen de paiement adéquat est primordial pour se décider à réserver une chambre via le portable, et cet avis est d’ailleurs partagé tant par les hommes (56 %) que les femmes (48 %). Une forte attente de la part des usagers mobiles à laquelle Hotels.com répond en proposant 15 méthodes de paiement différentes (incluant la nouvelle offre Apple Pay, disponible pour le moment qu’aux États-Unis).

En seconde position, l’accès à des avis de clients authentiques fait pencher la balance pour 46 % des Français, qui apprécient lire les retours d’expérience des voyageurs précédents.

Enfin, 35 % des Français apprécient de voir les sites de réservations d’hôtel publier de nombreuses photos afin de les aider à faire leur choix.

Sur le mobile, seulement 31 % des Français privilégient avant tout un prix qui défie toute la concurrence. Comme quoi, pour le voyageur d’aujourd’hui, un prix d’appel alléchant n’est plus suffisant à lui seul pour enclencher la décision d’achat, et l’on raisonne désormais davantage de manière globale. Ainsi, à l’international, 14 % des voyageurs affirment qu’un programme de fidélité tel que Hotels.com™ Rewards, influence leurs décisions lors de la réservation d’hôtel sur mobile, et 17 % déclarent qu’un code promo pèse sur leur décision d’achat.

*9,200 adultes de 31 pays ont été interrogés dans le cadre d’un sondage One Poll, à la demande d’Hotels.com en mai 2016. © 2016 Hotels.com, LP. Hotels.com, le Hotels.com Mobile Travel Tracker et le logo d’Hotels.com sont des marques déposées ou des marques appartenant à Hotels.com, LP aux États-Unis et/ou pour d’autres pays. Toutes les autres marques déposées sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.

Matinale CITIA « Image et tourisme : sans contenu on est nu »

 

CITIA UNI SMB Logos

Mes amis de CITIA, Savoie Mont-Blanc Tourisme et l’Université Savoie Mont-Blanc organisent aux Papeteries – Image Factory  une matinale intitulée « Image et tourisme : sans contenu on est nu« .

À l’heure du tourisme connecté et de la multiplication des supports de communication, l’impact du message est plus que jamais un enjeu crucial.

Le contenu est roi, il mènera le client jusqu’à vous. L’enjeu ? Penser les contenus, les produire, les connecter aux objectifs stratégiques, les aligner avec la communication et les rendre accessibles, au bon moment, au bon endroit, auprès du bon public.

Au programme :

8h30 : accueil café
9h-9h45 : flash et débats sur les résultats des enquêtes quantitatives et qualitatives sur l’utilisation des images par les offices de tourisme, par les professionnels, et par les multiples acteurs d’un territoire.
9h45-10h45 : la société Léon Travel interviendra sur le thème « Oubliez la forme. Cette fois, le contenu est roi. Le contenu mènera, ou pas, le client jusqu’à vous. »
10h45-11h15 : créativité et image dans le tourisme au travers de 3 pitchs de startups (en partenariat avec Annecy French Tech) :

Ce programme sera suivi d’un temps de réseautage.

Pour participer à cette Matinale CITIA le mardi 3 mai à 8h30 aux Papeteries – Image Factory*, inscrivez-vous !

Att  * CITIA/Les Papeteries – Image Factory
1 esplanade Augustin Aussedat
74960 Cran-Gevrier / Annecy

Stationnement possible sur les parkings à proximité (prévoir disque de stationnement Zone bleue)
Parking avenue de la République longeant le bâtiment
Parkings ancien et nouveau cimetières : chemin des Grèves
Parking des Forges : au bas de l’avenue de la République
Parking Chorus : sous-terrain place Chorus en centre-ville

Bus : lignes 1, 8 et 10, arrêt Papeteries (direct depuis la gare SNCF)

Présence au board de l’International Federation for IT and Travel & Tourism (IFITT)

IFITT LARGEST e-Tourisme communauté

ifitt logo.manual

Alors que 250 experts français se réunissaient aux Sommets du Digital (#SOMDIG16 ) dans ma station favorite de La Clusaz, la semaine dernière j’ai choisi de me rendre à #ENTER2016 à Bilbao pour participer aux travaux de l’International Fédération for IT and Travel & Tourism (#IFITT) car j’étais aussi candidat pour rejoindre le conseil d’administration de cette organisme international.

Ainsi, le 4 février dernier, j’ai twitté la citation suivante de Gandhi «Be the change you wish to see in the world ». Cela pour illustrer une action que je préparais dans le domaine du e-Tourisme. Pour qu’un changement intervienne, il faut que nous en soyons les acteurs, quel que soit notre niveau d’influence. J’ai donc choisi IFITT pour exercer cette influence. IFITT est une communauté de plus de 250 experts, issus de nombreuses universités de 36 pays des 5 continents. En 2015, la France n’arrive qu’en 21e position parmi ces membres. La mission de cette fédération est de développer les discussions, les échanges et le développement des connaissances à propos de l’usage et des impacts des nouvelles technologies au sein de l’industrie du voyage et du tourisme.

IFITT 2014 Répartition par pays

Figure 1  Répartition des membres par pays en 2014

 

J’ai eu l’honneur d’être élu au conseil d’administration de cette fédération et à ce titre je me suis fixé plusieurs objectifs :

  •  Contribuer à intégrer les pays francophones au sein de cette fédération. J’espère ainsi qu’au moins 2 doctorants préparant une thèse liée à une problématique du tourisme participeront au Ph.D workshop qui se tiendra à Rome à l’occasion de la conférence annuelle ENTER2017 entre le 24 et le 28 janvier 2017 et pourquoi à l’IFITT Doctoral summer school fin août 2016. Bien que d’autres conférences aient lieu à la même époque en France, il serait profitable pour le développement du #eTourisme que quelques francophones notamment des professeurs et des responsables des destinations (OT, CDT, CRT,…) soumettent des papiers de recherche et surtout participent à la prochaine conférence annuelle à Rome.
  • Promouvoir l’usage des standards internationaux existants afin d’améliorer la visibilité des offres en ligne et d’accélérer le développement des packages dynamiques.
  • Supporter l’organisation d’IFITTTALK et de « Hangouts on air » en français et/ou en anglais dans les pays francophones
  • Après la publication de Tourisme 2.0 en 2007, je n’exclus pas l’écriture de Tourisme 3.0 afin de vulgariser les travaux de recherche entrepris par les universitaires membres d’IFITT pour accélérer le transfert des connaissances aux profits des professionnels du tourisme et du voyage. Les thèmes suivants devraient être traités : #smarttourisme #virtualagents #ai #websemantic #opendata standards (schemas.org opentravel,…) #iot

 #smarttourisme #eTourisme #tourisme #opendata #sidevents #frenchtech #IFT_Officiel #atout_france

Oublions un peu les soucis professionnels !

Nous voilà entré dans une nouvelle année avec nos espoirs, nos rêves, nos fantasmes ! Gardons-les…mais n’oublions pas que le succès personnel dans presque tout les domaines dépend avant tout de notre santé et de notre condition physique qui nous permettent d’affronter les défis de la vie quotidienne ou tout simplement de pouvoir jouir des opportunités qui se présentent.

C’est donc en ce domaine que mes voeux vous sont adressés.

Jean-Claude MORAND

Voeux2016Cyberstrat

(C) Istockphotos

Journée du marketing hôtelier à Genève – « Sharing is caring » 9 septembre 2015

La prochaine journée du marketing hôtelier, présentée par Suisse Tourisme et hotelleriesuisse, aura lieu le 9 septembre 2015 à l’hôtel Le Richemond à Genève.

Quel est l'impact de la sharing economy pour un hôtelier indépendant ? Journée du marketing hôtelier Reception_hotel_iStock_000018659197XSmall

Comment donner un nouvel élan à l’hôtellerie suisse: quelles sont les attentes des clients de Suisse alémanique dans les hôtels de Suisse romande et leurs implications pour les services d’un hôtel ? Comment stimuler la demande pour les séjours de fin de semaine en Suisse ? Quelles sont les dernières tendances dans l’industrie du tourisme ? Pour l’après-midi, les stratégies numériques seront traitées autour du thème de l’économie de partage ou « sharing economy ».

Nous aurons le plaisir – Pierre IHMLE Vice dean de l’Ecole Hôtelière de Lausanne (à Zurich) et moi en qualité de professeur pour cette même école ( à Genève) d’intervenir pour présenter les implications et les actions possibles pour les hôteliers et d’essayer de répondre à la question « Comment l’hôtellerie classique peut profiter de la sharing economy » ma présentation étant sous-titrée « Des bisses valaisannes à Airbnb ».

Ce sont ces questions qui seront aussi abordées en compagnie des oratrices et orateurs invités et de partenaires venus de Suisse et de l’étranger.

La journée du marketing hôtelier s’adresse aux hôteliers participant aux campagnes hôtelières de Suisse Tourisme, ainsi qu’à tous les professionnels de l’hôtellerie, du marketing et aux représentants de la branche intéressés.

Lieux de la manifestation
Comme l’année passée, une édition française et une édition allemande seront organisées:

  • 8 septembre 2015: Hotel Kameha Grand, Zurich
  • 9 septembre 2015: Le Richemond, Genève

Pour de plus amples informations et pour vous inscrire à cette journée du marketing hôtelier, rendez-vous sur: www.STnet.ch/journeehotelier. Le nombre de places est limité.

Livre Blanc « Le numérique : un atout pour le tourisme intelligent »

Une des stations pionnière en ce qui concerne le "smart Tourism"

Photo (c) Office du Tourisme Val-d’Isère – Andy Parant – Une des stations pionnière en ce qui concerne le « smart Tourism »

13.08.15  – C’est toujours l’été et vous êtes peut-être en vacances ou très occupé pour prendre soin des touristes qui sont encore dans votre station ou votre hôtel. Mais l’été c’est aussi une période qui permet de prendre du recul et  d’imaginer les actions qu’il vous serait possible de mettre en œuvre au cours des mois à venir. Alors, je vous propose une réflexion  sur le thème du « smart tourism » ou « tourisme intelligent » que j’ai matérialisée sous la forme d’un livre blanc :

«Le numérique : un atout pour le tourisme intelligent »

Sans renier des définitions beaucoup plus larges, nous avons pris le parti de concentrer notre analyse sur le numérique. Un domaine qui peut apporter beaucoup de valeur tant aux destinations qu’aux touristes. Une réflexion qui porte à la fois sur les aspects sociétaux du « smart tourism » et qui présente 4 expériences conduites à Val d’Isère, Eindhoven, le Grand Tourmalet la Suisse. Nous introduisons les valeurs ajoutées que peuvent apporter les solutions élaborées à partir des technologies d’eBeacon, de traitement du langage naturel  ou encore du « social media data analysis »

 

Pour téléchargez ce livre blanc cliquez sur ce lien.

Pour stimuler les acteurs socio-professionnels de votre territoire sur cette thématique, contactez-moi conference@cyberstrat.net

Des outils de veille concurrentielle

Un des effets pervers d’Internet pour l’industrie hôtelière est de donner une grande visibilité de prix aux clients qui n’hésitent pas à visiter de nombreux site de comparaison pour trouver le meilleur rapport qualité/prix. L’hôtelier peut certes effectuer la même opération mais cela reste une activité chronophage difficile à insérer dans des agendas déjà surchargés.

Les éditeurs de logiciels ont bien perçu ce besoin et ils sont de plus en plus nombreux à proposer des modules qui automatisent cette recherche et en présente de manière synthétique les résultats. Ainsi Customer-Alliance propose un module appelé « Price Analytics » fournissant des informations sur les taux et tarifs actuels sur les plateformes de réservation en ligne et vous donne un aperçu de vos concurrents directs, ainsi que l’évolution des disponibilités dans votre région.

Veille concurrentielle - Customer Alliance - Tableau "Price Analytics"

Veille concurrentielle – Customer Alliance – Tableau « Price Analytics »

 

RESERVIT, spécialiste francophone des moteurs de réservation, vient aussi d’annoncer le lancement d’un nouveau module d’analyse concurrentielle des prix de 5 établissements concurrents. Ils revendiquent une utilisation simple pour les hôtels indépendants qui pourront obtenir :

  • Les meilleurs tarifs journaliers donnés sur 30 jours
  • Un rapport quotidien envoyé automatiquement à l’hôtel par email
  • Un accès dans l’environnement habituel des hôteliers qui utilisent les fonctions du moteur de réservation Reservit

 

RESERVIT - Veille concurrentielle

Reservit – Ecran de veille concurrentielle

N’hésitez pas à nous contacter pour étudier votre problématique de gestion tarifaire et de veille.