Un aide graphique pour Google Adwords


Les agences de pub détenant des budgets locaux ont maintenant un nouvel outil à disposition pour préciser leur campagne Adwords avec Google : Google Maps. Certes, la précision n’est pas encore au niveau du quartier ou de la rue, car Google suggère un minimum de 35 km, mais cela peut représenter une aide intéressante dans certaines circonstances où la position géographique des prospects est importante. Je pense ainsi, à un ami qui assure des réparations à domicile en Haute-Savoie, cela lui permettrait d’imaginer une campagne d’achat de mots clefs en utilisant ce critère et donc, toujours en théorie, de pouvoir parfaitement cibler son audience. Google Maps lui facilite les possibilités de choix.

Comment cela fonctionne ? Après avoir sélectionné une zone avec Adwords lors de la création d’une campagne, vous pouvez préciser le lieu en quelques clicks de souris. Ensuite, vous définissez le point central de votre zone et un rayon d’action exprimé en kilomètres. Le système ne semble pas encore prêt à prendre en considération la présence d’une montagne de 4810m entre Aoste et Chamonix ni l’existence d’une frontière. En revanche, même si nos amis valdôtains parlent souvent bien le français, Google offre une double possibilité de sélection en ce qui concerne la langue et le pays. Bref, à ce stade le système Adwords traduira votre choix sous forme de coordonnées géographiques exprimées en longitude et latitude. Google Maps indique la zone sélectionnée en surimpression. Si ce système peut s’avérer immédiatement opérationnel aux Etats-Unis, les possibilités de localisation en France restent moins évidentes. Le site Adwords de Google précise que « le système analyse les demandes de recherche des internautes (exemple :  » fleuriste à Nantes « ) afin de déterminer la région concernée. L’adresse IP (Internet Protocole) de l’utilisateur peut également être déterminée afin de savoir où celui-ci réside. ». Faut-il encore que l’adresse IP soit associée à une adresse locale, ce qui est loin d’être le cas, ou que l’utilisateur précise effectivement un lieu qui soit reconnu par le moteur de recherche.

Enfin, pour obtenir une réelle possibilité de segmentation, il serait souhaitable de pouvoir croiser ces données géographiques avec des données économiques propres à chaque type de clientèle ciblée. Je suis certain que nous aurons ce type de service disponible dans quelques mois ou années.
JC Morand – 25/11/05
(C) Jean-Claude MORAND
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.