Des frémissements dans le petit monde de l’économie numérique…

j0386306 S’il on en croit les propos du blog d’ Olivier ERTZSCHEID, il semble que WIKIO soit devenu une référence pour identifie les bloggeurs influents de la République. Selon l’auteur les premiers noms de la quinzaine d’invités se trouveraient tous dans le hit-parade des blogs high-Tech de Wikio. Fred Cavazza a également annoncé sa participation. Mais comme je blog que très occasionnellement, je ne suis donc pas dans le hit-parade de Wikio et donc pas dans les cibles du Ministère de la Recherche. Ceci ne m’empêche pas, comme probablement beaucoup d’autres, d’avoir des idées sur ce thème.

Les personnes que je connais dans les 100 nominés de Wikio sont des personnes que je respecte et je pense qu’elles seront faire passer des messages pertinents entre la poire et le fromage. Je trouve cette démarche plutôt sympathique pour autant qu’elle s’inscrive dans une approche beaucoup plus globale qui se droit de prendre en compte non seulement les avis des personnes qui ont le temps et l’envie de communiquer largement sur leurs blogs mais aussi des autres acteurs de l’économie numérique. Mon précédent billet rapportait ainsi l’appel de Renaissance Numérique issus d’universitaires et de responsables d’entreprises, il y en a d’autres à l’INRIA, au W3C, chez ISOC ou encore RosettaNet et Edifice sans oublier les grands industriels avec Orange en tête de liste.

Au-delà de l’opération de communication, il semble bien qu’une réflexion soit engagée et que nous puissions avoir des annonces d’ici quelques semaines.

Tenez-nous au courant de ce qui c’est dit durant ces agapes !

Jean-Claude MORAND

Mots clés Technorati : INRIA, W3C, ISOC, ROSETTANET, EDIFICE, BLOGS, bloggeurs, orange, économie, économie numérique
(C) Jean-Claude MORAND
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.