“Web : enjeux de confiance” un nouveau livre

Hier soir, j’ai eu le plaisir d’être invité pour la double cérémonie consistant à :

  • lancer le nouveau livre de PJ Benghozi, M Bergadaà et d’Erwan Burkhart “Web : enjeux de confiance”
  • fêter le dixième anniversaire d’e-sens. e-sens est une création des participants et des formateurs du Diplôme de formation en emploi de «stratégie marketing, communication et e-business» d’HEC Genève. Chaque année, c’est un réel plaisir d’accompagner un groupe d’étudiants dans ce travail d’investigation et de rédaction.

Je n’ai pas encore lu le livre, toutefois j’ai pu découvrir qu’il reprenait de nombreux témoignages recueilli auprès des experts qui sont intervenus lors de cette formation dans des domaines aussi variés que :

  • la confiance et l’e-réputation
  • la cybercriminalité
  • les comparateurs de prix et la banque en ligne
  • la cyber-politique

La dédicace plus que sympathique de Michèle BERGADAA, ne peut que m’encourager à livre cet ouvrage très rapidement, ceci d’autant que certains sujets sont aussi inclus dans la “mineure” e-Business que j’enseigne à la HEG de Genève.

Cette recherche-action permanente – menée par une équipe sans cesse renouvelée – permet aujourd’hui à e-sens de constituer une véritable source d’information fiable dans le domaine de la e-communication et de la veille technologique. Comprendre l’impact de l’avènement du Web 2.0, tel est l’objectif d’e-sens.

J’ai eu le plaisir d’intervenir à plusieurs occasions pour cette formation et j’ai été très heureux de retrouver des personnalités du monde de l’économie numérique. Certaines que je n’avait par rencontré depuis plusieurs années.

Le débat d’hier soir était également fort intéressant, la qualité et l’expérience des intervenants étant au rendez-vous.

(C) Jean-Claude MORAND

Le futur du M-Marketing

 

 

La DGCIS vient de lancer un appel d’offres pour faire l’état de l’art en matière de M-Tourisme et surtout élaborer une prospective de développement de ce secteur. Jusqu’à  présent, à l’exception des approches de Joël de Rosnay, j’ai pu lire que des visions à court terme reprenant bien entendu les concepts technologiques actuels (réalité augmentée, localization based service, 3D tags, et dans une moindre mesure NFC). Dans mes présentations du M-Marketing j’utilisais aussi jusqu’à présent quelques éléments de la R&D de Nokia et de Microsoft (tout au moins ce qui est disponible publiquement). La vidéo de Corning que vous pouvez découvrir ci-dessous ouvre de nouveau horizon pour de nombreuses industries dont le M-Tourisme.

Je vous laisse rêver en regardant cette projection dans un futur proche.

 

Je connais quelques projets de recherche similaire en France, mais je suis aussi curieux de savoir quelle est la réflexion des équipes de Saint-Gobain sur ce thème.

Accessoirement vous observerez que cette vidéo a été vue (au 2/3/2011) plus de 5,3 millions de fois ! Une vraie opération de buzz marketing.

Et si vous avez envie que je vienne animer une session de brainstorming pour imaginer l’office du tourisme du futur, c’est avec plaisir que j’accepterai votre invitation !

(C) Jean-Claude MORAND

Impressionnant ! Les prochains recrutements pour les OT :-)

Le 22 novembre prochain, l’institut suisse du tourisme m’a demandé d’emmener les étudiants au milieu du 21è siècle, alors je m’arête un peu plus souvent sur les annonces des technologies qui influenceront dans les mois à venir notre environnement.

Aujourd’hui c’est un billet de JM Billaud sur Facebook qui m’a conduit à découvrir un show d’une nouvelle nature. Jetez un oeil sur la vidéo et surtout allez jusqu’au bout !

 

Maintenant imaginez cette chanteuse derrière la réception de votre hôte ou de votre office du tourisme en sachant qu’avec les technologies du traitement du langage naturel (NLP) et un peu d’intelligence artificielle elle soit capable de comprendre les questions de vos hôtes ! Questions auxquelles elle trouvera naturellement la réponse dans sa base de connaissance évolutive tout comme ses cousins du Loebner Prize et voilà que le taux de chômage va encore monter !

En tout cas, je trouve l’exercice fascinant et si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille vivement d’aller lire l’article de support (en anglais) ici.

Cela pourrait aussi être une attraction pour les journées du e-Tourisme intentionnel de 2011 !

Jean-Claude MORAND 11/11/10

(C) Jean-Claude MORAND

Joel De Rosnay nous livre sa vision du futur

Une présentation pour le moins fascinante de Joel De Rosnay au TEDx de Paris fin janvier 2010. Que pouvons-nous retenir de ces prédictions aux quelles je crois beaucoup ? Comment anticiper les changements sociaux, économiques, techniques ? Que faire pour maintenir notre compétitivité personnelle, celle de notre environnement proche ? Comment nos politiques peuvent-ils intégrer ces visions dans les décisions à long terme qu’ils prennent ?

Si vous vous intéressez au futur de votre environnement, ces 16’45 de vidéo ne vous laisseront pas insensible. N’hésitez pas à partager ensuite vous réactions dans les commentaires de ce billet.

 

Mots clés Technorati : joel de rosnay,TEDx,Web 5.0
(C) Jean-Claude MORAND

La Suisse rejoint EUREKATourism

Le réseau EUREKA ( comprends 39 pays en plus de la Communauté Européenne) a officiellement approuvé la Suisse comme nouveau membre de l’initiative EUREKATourism. Grâce à sa participation au consortium de R&D « TourEspace« , est devenu le 3e membre du Comité de Conseil Européen.

EurekaTourism regroupe 18 organisations issues de 11 pays.

  • Suisse: TourEspace
  • Espagne : SEGITTUR, Tecnotur, IBIT, CICtourGUNE, ITH and CINNTA
  • Portugal : Alentejo Network of Village Tourism and INESC INOV
  • Israel : Correlation Systems and GeoSim
  • Autriche : EC3
  • Angleterre : TEAM Tourism
  • Belgique : DeciZium
  • France : Dev-Help
  • Malte : Paragon Europe
  • Chypre : E&E Travel Providers
  • Irelande : Tourism Research Centre

Pour en savoir plus : http://www.eurekatourism.eu/2010/02/switzerland-joins-eurekatourism.html

EUREKA TOURISM is a European strategic initiative launched within the EUREKA programme and led by Spain, oriented to the sustainable improvement of tourism, leisure and cultural sectors. The objective is the definition of the main lines of technological development and the generation of R&D projects that as a result would set up products, processes or innovative services with technological basis and a commercial interest.

Oriented to public and private entities, EUREKA TOURISM is a real European network for technological innovations in the tourist sector.

(C) Jean-Claude MORAND

La recherche en tourisme : qu’en attendez-vous ?

Le prochain colloque de l’Institut Français du Tourisme doit être dédié à la recherche. Après une première édition en Mai 2009 dont je me faisais l’écho sur ce blog, les responsables veulent maintenant franchir un nouveau pas pour stimuler la recherche au sein de l’industrie touristique et suscitant des idées pour les laboratoires universitaires, les entreprises privées et pour donner des pistes aux organismes publics qui injectent de l’argent en ce domaine.

Mais vous, qui êtes les professionnels du tourisme qui lisez ce blog ou les flux RSS qui sont repris entre autres par la Revue Espaces, que souhaitez-vous que la “Recherche” vous apporte ?

Quels sont les grands défis pour lesquels vous souhaiteriez voir les chercheurs vous apporter des solutions ?

Quels sont les thèmes que vous souhaiteriez que les chercheurs approfondissent à 5 ou 10 ans ?

Que souhaiteriez-vous entendre lors de ce second débat sur la recherche ?

Vos idées seront compilées et remises aux organisateurs qui m’ont sollicité pour les aider à définir un agenda.

N’hésitez pas à poster des suggestions dans les commentaires.

(C) Jean-Claude MORAND

60.9% des hôteliers suisses veulent des OT plus actifs

Roland SCHEGG professeur à la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale (Ecole Suisse de Tourisme) et Thomas ALLEMANN de l’association Hotellerie suisse viennent de publier les résultats d’une étude sur la distribution en ligne des produits hôteliers de ce pays.

Presque 2/3 des hôtels suisses proposent une option de réservation directe sur leur site web, mais ne réalisent en moyenne que 4% des ventes via ce canal. En comptant les GDS et plates-formes Internet de réservation ce chiffre atteint 12 % des ventes en 2008. Toutefois, l’ensemble des canaux électroniques représente presque la moitié (47,6%) des réservations avec pas moins de 26.2% pour les réservations transmises par email. La part de marché des plate-formes Internet de réservation augmente toujours pour atteindre 5.7% des ventes en 2008. Le téléphone et le fax restant toujours le moyen le plus prisé avec 28.4% des ventes. L’étude rapporte aussi que les organisations touristiques (OT/DMOs) réalisent un peu plus de réservations que les plates-formes Internet (IDS) de réservation (5.7 %), mais semble statistiquement lentement perdre du terrain. Ceci explique sans doute pourquoi 60.9 % des hôteliers interrogés souhaitent que leur Office du Tourisme soit plus actif et agressif dans la vente des chambres d’hôtels et surtout stimuler la vente durant les inter-saisons. Notons aussi que contrairement à la France, le portail myswitzerland.com propose un système de réservation utilisé par 63.9 % des hôtels devant les bases de données hôtelières comme Booking.com ou HRS. Expedia et Hotel.com n’arrivant qu’en 5ème position avec 31.3%.

Pour obtenir la synthèse complète des résultats, contactez-moi ou Roland SCHEGG.

Jean-Claude Morand – 22/02/09

Mots clés Technorati : HESO Valais,Suisse,Hôtels,OT,Myswitzerland,Roland SCHEGG,Ecole suisse de Tourisme,Thomas ALLEMANN
(C) Jean-Claude MORAND