Le futur du e-Tourisme passe par l’adoption de standards XML.

Claude BOUMAL éditeur de Voyage & Technologies reprend dans son dernier numéro une information diffusée par Air Transport World (ARW)  selon laquelle 6 compagnies aériennes cherchaient à élaborer un standard.

“A la recherche de nouveaux standards techniques pour le monde aérien et ses services annexes, Open AXIS, fondée par six compagnies nord-américaines qu’ont déjà rejointes plusieurs sociétés technologiques importantes, a signé un Memorandum Of Understanding avec Open Travel Alliance, qui poursuit des buts assez similaires (cf . Voyage & technologies# 7). Au terme de ce accord, les deux groupes ont décidé d’aligner leurs standards respectifs les uns sur les autres : certains commentateurs, optimistes, voient dans cet accord la fin d’une querelle stérile et l’espoir de voir s’imposer des standards de communication communs à toute l’industrie. [ ATW]”

Je crois en effet que l’enjeu du e-Tourisme au cours des prochaines années, pour ne pas parler de mois, sera l’adoption par le plus grand nombre possible d’acteurs d’un standard XML pour faciliter et automatiser les échanges. Pour avoir contribué à l’élaboration des standards de l’industrie high-tech dans le cadre du consortium Rosettanet maintenant géré par GS1 bien connu dans le monde de la distribution pour ses codes barres, l’élaboration d’un standard passe par la modélisation des processus pour pouvoir ensuite définir le vocabulaire XML (Schema et DTD) qui seront appliqués. Cela n’est possible qu’avec une forte implication des états, des fournisseurs de logiciels, ici je pense aux PMS (1) et bien entendu des principaux acteurs du secteurs. Dans une seconde phase, ou en même temps, les PME de l’industrie devront acquérir les connaissances et ensuite les outils qui leur permettront de continuer à avoir accès aux réseaux de distribution en ligne. Ceux qui n’auront pas cette agilité devront affronter encore plus de difficultés.

Jean-Claude Morand – 22/9/2010

 

(1) Property Management systems

(C) Jean-Claude MORAND
1 réponse
  1. Anonymous
    Anonymous dit :

    Cela fait déjà plusieurs années que les acteurs européens utilisent massivement le standard XML CETO et le langage XFT (eXchange For Travel) : de nombreux tour opérateurs (et pas les plus petits !), plusieurs gros comparateurs de prix (dont kelkoo, easyvoyage, sprice, …).

    http://www.ceto-xml.com
    http://www.exchangefortravel.org/la-norme/les-fondements

    Les américains veulent lancer leur norme, visiblement limitée aux compagnies aériennes.
    Bah, si ça fait avancer le schmilblick, tant mieux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.