Developement de l’Image de marque et Teasing avec les flux RSS

Septembre 2004: A ce stade du développement du standard RSS, les utilisations de ce media en publicité restent limitées. Deux facteurs majeurs justifient cette faible pénétration. Le premier est lié à l’aspect non intrusif du media dont la lecture repose sur la seule volonté des destinataires à souscrire à un flux. On comprendra alors que les responsables de campagnes de publicité ciblées sur une audience très large hésitent encore à adopter ce modèle qui s’avérera peu efficace. Le second est lié au nombre d’utilisateurs avertis qui est encore trop faible pour lancer des campagnes de forme traditionnelle. Toutefois, on peut d’ors et déjà imaginer des campagnes ciblées sur des utilisateurs avancés : les leader d’opinion high-tech.

Notoriété et branding

Développer la notoriété d’une société, d’un produit, d’un service ou d’une application peut être envisagé en utilisant tous les canaux de communication disponibles pour atteindre le cœur de cible si possible en recherchant le meilleur retour sur investissement. Blogs et flux RSS entrent sans aucun doute dans cette catégorie pour les audiences technophiles ou étant fortement aidées pour recevoir les informations directement. Les responsables de marketing peuvent d’ors et déjà considérer les flux RSS dans leur communication mix.

Teasing

NIKE[i] a utilisé RSS pour un premier essai de teasing. En présentant l’ « art de la vitesse » et de petites histoires. L’ultime objectif des responsables du marketing étant d’associer la cible afin qu’ils se sentent concernés et se rappelle de l’expérience de la firme NIKE lorsqu’elle a sélectionné des réalisateurs de films. Commentez cet article sur le blog de Cyberstrat !

[i] Voir ce blog sur

(C) Jean-Claude MORAND
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.