L’Industrie Hôtelière Française en 2013

Rapport KPMG sur l'Industrie Hôtelière Française 2013Télécharger maintenant le sommaire de l’étude

 Sommaire de l’étude

11/12/13 –  Hier soir, Odali SANHUEZA de KPMG a présenté la 36ème édition de son étude « L’Industrie Hôtelière Française en 2013» démontrant que ce secteur ne souffre pas trop de la crise tout en observant des disparités en fonction du type d’établissement et des régions. Avec une augmentation de 7% des recettes touristiques en 2012, la destination France se positionne en 3e position sur l’échiquier mondial du tourisme. Le retour des clientèles étrangères sur l’année 2012 aura permis de stabiliser la situation touristique en France.Sur le plan local (tour du Lac d’Annecy), les experts de KPMG notent un taux de remplissage hivernal de 50% seulement alors que les stations des Aravis on un déficit de lits hôteliers. Cette observation a donné l’idée à André VITTOZ, Maire de La Clusaz, présent lors de cette soirée, de développer un nouvel axe d’Annecy Lake Ski Resorts qui permettrait d’utiliser la capacité hôtelière vacante des hotels annéciens en intensifiant les liaisons par navettes avec les stations des Aravis.

KPMG a analysé les ratios d’exploitation et de gestion d’un panel de 3 000 hôtels représentant un parc hôtelier de 232 751 chambres, soit près de 45,1 % du parc hôtelier homologué français. KPMG y présente également les perspectives de ce secteur pour 2013-2014.

Bilan et perspectives pour les Chaînes Hôtelières Françaises :

  • 2012 : un marché hôtelier à deux vitesses
  • 2013-2014 : des perspectives incertaines avec un environnement concurrentiel fort
1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. Rapport KPMG sur l'Industrie Hôteli&egrav... dit :

    […] Avec une augmentation de 7% des recettes touristiques en 2012, la destination France surmonte bien la crise. Comment pouvez-vous adapter votre stratégie ?  […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.