GOOGLE frappe un grand coup pour le tourisme

Pour ne rien vous cacher, je rêve depuis plusieurs années de pouvoir mettre entre les mains des touristes de toutes origineS un guide dans leur poche qui leur fournirait des information à la demande. Un truc qui serait moins lourd que le Guide du Routard ou un Lonely Planet. Avec l’arrivée des Smartphones, l’IPhone en tête, bien que j’utilise un HTC, je devinais de nouvelles possibilités. J’en ai présenté quelques unes dans ce blog ici ou pour ne prendre que mes derniers billets. J’ai même réalisé un prototype de conseiller de voyage virtuel travaillant sur une base de données propriétaire en mai 2007 au Salon du livre de Genève.

Mais de là à penser que cette formidable usine à générer des innovations lancerait aussi rapidement un service géo-localisé répondant aux instructions vocales, je suis bluffé ! Même si vous ne comprenez pas l’anglais, je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous. Vous observerez ainsi que leur nouveau système permet de localiser, dans une catégorie de votre choix les restaurants qui se trouvent à votre proximité, le GPS intégré sachant reconnaître que vous êtes à San Francisco ou quelque part dans Manhattan. Bien entendu, ils n’ont pas limité les possibilités de recherches aux seuls contenus de ce type… toute l’index de leur moteur de recherche est utilisé, permettant ainsi d’aller récupérer des informations dans Wikipedia ou d’autres sites d’informations publics. Reste que les formats de la grande majorité de ces sites ne sont pas adaptés à une présentation sur un écran de portable et que leur érgonomie est encore moins destinée à une utilisation avec un écran tacticle… raison pour laquelle les ingénieurs de Google propose un recours à un clavier virtuel.

Reste à savoir si ce rêve de beaucoup de chercheur en intelligence artificielle se réalise vraiment afin que nos interactions avec les machine prennent une autre forme. Pour avoir publié ce billet uniquement à partir d’informations glanées sur le Net ; nous devons encore attendre un peu pour vérifier la qualité de l’interprétation du moteur de Google surtout avec les très nombreuses variations des accents anglophones du frenchy au texans… Nous verrons un peu plus tard pour les applications à la langue de Molière !

Malgré les quelques imperfections des premières versions, je considère que Google ouvre une nouvelle porte de l’économie numérique avec ce service géo-localisé à commande vocales… il me reste encore quelques espoirs de pouvoir créer une start-up qui exploiterait quelques autres fonctions que l’intelligence artificielle offre conjointement aux approches sémantiques… mais je dois aller vite car je ne serais pas surpris que quelques surdoués de l’informatique soient déjà au travail dans les laboratoires de Google.

Vidéo de Google.

Jean-Claude MORAND – 14/11/08

(C) Jean-Claude MORAND
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.