Articles

Anticipons les changements à venir !

Courbes d'adoption des nouvelles technologies

Source :ASYMCO

 

Un article d’Horace Dediu sur le blog d’ASYMCO suscite ma curiosité ce matin, car son analyse démontre que la durée observée pour l’adoption, par 90% de la population, d’une nouvelle technologie ne cesse de se réduire. En utilisant une échelle logarithmique, la courbe devient quasiment verticale pour les smartphones et tablettes qui n’auront mis que 8 ans pour atteindre un taux de pénétration de 90% aux Etats-Unis.

Cette réduction, couplée à l’allongement de la durée de vie moyenne des individus (zone en vert) implique que les nouvelles générations verront probablement au moins une dizaine de changements technologiques durant leur vie dont environ 5 durant leur vie professionnelle. Changements qui impliquent également des changements comportementaux des consommateurs et des remises en question des organisations. Combien sont-elles en mesure de suivre ce rythme ? Dans le domaine touristique, la généralisation de l’usage du web pour préparer ces voyages et l’échange des données automatisées entre les PMS hôteliers et les agences en ligne ont bouleversé le processus de réservation alors qu’une grande majorité des acteurs travaillent encore avec les paradigmes de la précédente technologie. Sans avoir les données chiffrées du taux d’adoption des OTA, par les consommateurs et par les hôteliers, je parie que nous approchons rapidement des 90%. Usage qui remet en question les systèmes de réservations initiés par les hôteliers (à l’exception des grandes chaines internationales) et les offices du tourisme. Mais au-delà des complaintes sur les conditions tarifaires, combien d’acteurs ont-ils conduit une réflexion stratégique pour s’adapter à cette évolution des comportements ?

Si cette analyse porte sur le passé, des innovations commencent à sortir des laboratoires et ne manqueront pas d’être adoptées par les touristes et voyageurs du XXIe siècle. Les assistants personnels envahissent le marché en 2016 apportant dans leurs applications des avancées notoires en matière de traitement du langage naturel (NLP) et de l’intelligence artificielle. Le concept de « smart resort » commence aussi à se préciser utilisant les capacités augmentées des humains (en autre grâce au wearable computing) et aux objets connectés en commençant par l’un des plus gros qu’est la voiture. Les infrastructures de téléconférence multipoints extrêmement performantes vont se démultiplier permettant la mise en œuvre de solutions du type du produit « Teleprésence » de CISCO bouleversant ainsi l’organisation des MICE.

En prenant pour hypothèse que 5 changements majeurs interviendront au cours des 40 prochaines années (le temps d’une vie professionnelle) qu’elles sont les implications pour les organisations touristiques ?

Qu’en pensez-vous ? Souhaitez-vous que l’on en parle ?

CYBERSTRAT supporte le dossier de candidature Annecy FrenchTech

Cybeerstrat supporte Annecy FrenchTech

Je viens d’envoyer mon courrier de soutien à la candidature de l’agglomération annécienne pour le label « FrenchTech« . Je sais que le défi est important car ce label sera attribué qu’à six métropoles. Voici les éléments que j’invoque.


Annecy, le 11 septembre 2014

Militant depuis de nombreuses années pour le développement de l’économie numérique, j’ai publié plusieurs ouvrages sur ce thème en particulier dans le domaine touristique et j’ai eu l’honneur d’être le rapporteur du rapport « Pour le développement de l’économie numérique dans les Pays de Savoie » dans le cadre de mon activité au sein du think-tank du Conseil Stratégique Haute-Savoie Avenir. Après une longue carrière au sein de l’industrie high-tech, j’ai le plaisir de transmettre mes connaissances à des étudiants, en provenance de tous les pays du monde, de plusieurs universités de la région. Cette activité est maintenant exercée en qualité de professeur indépendant au sein de CYBERSTRAT.

A l’heure du réchauffement climatique et du télétravail, l’économie numérique est le terreau de la pérennisation de l’économie des territoires alpins. De nombreux talents apprécient de pouvoir apporter leur valeur ajoutée au sein de notre environnement. Les acteurs du tourisme sont également les premiers acteurs du e-Commerce. Cette labellisation contribuera à maintenir un excellent niveau de compétence et à aider les PME de ce secteur à affronter la concurrence avec les grands concurrents de l’e-Tourisme.

Je soutiens l’initiative prise par le territoire et à « Annecy wants French Tech ».

Je vous confirme ma volonté de participer à la dynamique engagée afin que les entreprises du territoire et les nouveaux talents puissent légitimement bénéficier du label « French Tech ».

Jean-Claude MORAND

 


Appel à communication ciblée sur les professionnels des destinations pour ENTER2015 en février 2015 à Lugano

Si vous me cherchez entre le 5 et le 7 février 2015, il vous faudra franchir les Alpes et me rejoindre au Tessin que je connais bien pour avoir gérer le e-Business Excellence Center de STMicroelectronics à Lugano pendant deux ans. Une ville non seulement agréable par sa situation, son lac et ses montagnes mais aussi pour son dynamisme en matière de nouvelles technologies. Sans surprise, la conférence annuelle de l’IFITT : ENTER2015 se tiendra aux pieds du Mont de Bré. Si vous souhaitez, mettre en avant votre expérience de professionnel du tourisme, l’appel à communication ci-dessous est une opportunité à saisir. Tenez-moi au courant…

Lac de Lugano (c) OT de Lugano
ENTER2015 Conference
Lugano (Switzerland)
February 3-6, 2015

ENTER2015 Call for Industry and Destination Cases
In addition to the usual call for academic research papers, and considering the success achieved in the previous editions, ENTER2015 is having a call for projects primarily aimed at tourism industry and destinations representatives as well as technology and marketing practitioners from companies working in the travel and tourism sector who have valuable experience to report and present. Projects will be in the form of a presentation at one of the sessions in the ENTER2015 Industry/Destination Track.

Proposed cases may include but are not limited to the following topics:

Industry track
• Making sense of Big Data: Innovative metrics of social media impact on businesses ROI
• Smart and Innovative experiences of Travel Agents thriving in the current context
• Online Reputation Measurement from Social Media Strategies
• User Generated Content impact on purchasing behavior
• Innovative Mobile strategies and Location based services
• Cases of latest technology at the service of Customer Experience (wearables, gamification, NFT, etc)

Destination track
• Strengthening the collaboration between Stakeholders and DMO in order to improve the success of the Destination
• Innovation within the core of DMOs
• What should be the role of the future DMO – if any?
• Cases of Smart use of digital communication in CVB’s (convention bureaus)
• Success cases and reflections on the challenges of Mobile Apps at Destinations
• Social media marketing: smart cases from DMOs
• The present and future role of DMO’s websites?
• Strategic use of Big data by DMOs
• Destination Trends

Time Schedule
Submission closes: September 1, 2014
Final acceptance: October 31, 2014
Registration Deadline: November 16, 2014

To know more about ENTER2015 Call for Industry Cases
To know more about ENTER2015 Call for Destination Cases

ENTER2015 Overall Chair
Aurkene Alzua, CICtourGUNE, Spain

ENTER2015 Destination Track Chairs
Katrine Mosfjeld, VisitOSLO, Norway
Oriol Miralbell, Open University of Catalonia, Spain

ENTER2015 Industry Track Chairs
Bruce Martin, CEO of Ginger Juice, United Kingdom
Dimitris Serifis, CEO and Co-Founder at Nelios.com, Greece
Giancarlo Carniani, Founder and Project Manager of Buy Tourism Online, Italy

CHR : comment mieux faire valoir votre point de vue au milieu des commentaires des consommateurs sur les sites d’évaluation ?

Hôteliers, restaurateurs, OT, comment mieux faire valoir votre point de vue au milieu des commentaires de plus en plus nombreux des consommateurs sur les sites d’évaluation (TripAdvisor, Booking, Google Hotel Finder, ITaste, La Fourchette…) ?
Conseil en e-Tourisme et marketing pour les CHR HotelManager
Les professionnels du tourisme sont de plus en plus souvent confrontés aux évaluations des consommateurs en ligne. Comment réagir ? Comment augmenter votre « ranking » de manière éthique ? Comment transformer un dysfonctionnement perçu en un critère de choix positif pour les lecteurs de ces évaluations et futurs clients ?
Je n’ai pas souvent l’opportunité de présenter mes idées en Haute-Savoie alors ma motivation est encore plus élevée pour répondre à l’invitation de la CCI de la Haute-Savoie – EcoBiz :

 

Jeudi 15 mai 2014 de 8h30 à 10h
CCI de la Haute-Savoie – Annecy
Gratuit si vous êtes membres de la CCI sur inscription sur le site EcoBiz
J’ai quelques pass perso à disposition. Contactez-moi directement si vous souhaitez assister.

 

PROGRAMME

  • En 90′ nous ferons un tour du monde rapide des acteurs de ce secteur
  • Comment ces avis sont-ils collectés et diffusés ?
  • Quelles sont vos outils pour prendre (partiellement) le contrôle de ces avis ? Je vous présenterai les résultats d’une expérience réalisée ces six derniers mois avec un restaurant de la vieille ville d’Annecy. Comment amplifier le buzz ?
  • Comment gérer une situation de crise ?
  • Speed Business Meeting®

Animé par : 

Ecobiz_logo

Chez Trivago, 26 % des visites proviennent des mobiles

Smartphones, tablettes, applications, site mobile… le comparateur de prix d’hôtels trivago.fr, présente ses chiffres liés à l’Internet mobile.

Mars 2014. Le secteur de l’e-tourisme a le vent en poupe et se déploie sur l’Internet mobile. Pour permettre d’analyser cette tendance, le comparateur de prix d’hôtels trivago.fr dévoile ses chiffres : au travers de l’application et du site mobile, on observe que les smartphones et les tablettes sont de plus en plus utilisés pour réserver des hôtels.

Mobile VS ordinateur
Chaque mois, le comparateur de prix d’hôtels trivago.fr est utilisé par près de 4 millions d’internautes français. En ce début d’année 2014, 26% des visites proviennent des appareils mobiles ; c’est deux fois plus qu’en 2012 où seulement 10% des visites provenaient d’appareils mobiles.

Tablette VS smartphon
e
Les internautes semblent avoir pris en main les deux types d’appareils ; depuis 2012, environ 50% du trafic mobile provient des smartphones, et 50% provient des tablettes.

Une application à potentiel
5% du trafic mobile sur trivago.fr provient de l’application ; un pourcentage qui évolue continuellement à la hausse depuis son lancement en 2010. « Maintenant que notre application est réellement optimisée, nous allons démarrer la promotion de notre application et espérons voir ce pourcentage quadrupler d’ici la fin de l’année », explique Victor Vermersch, Responsable France Benelux chez trivago.

Transformation des visites
Les utilisateurs sont nombreux à concrétiser leur visite effectuée via un mobile. Aujourd’hui, les internautes utilisant un ordinateur effectuent seulement deux fois plus de clics-sortants* que les internautes utilisant un mobile ; en 2012 ils en effectuaient cinq fois plus ! Un écart qui ne cesse de se réduire et qui confirme bien la tendance générale.

* clic–sortant : lorsqu’un utilisateur clique sur une offre proposée sur trivago.fr pour être redirigé vers le site d’une OTA afin d’effectuer sa réservation.

Écosystème de la préparation au voyage – Infographie

(Cliquer pour Zoomer) Pour mieux se retrouver dans le schéma et les étapes du voyage en ligne - auteur Kim Nguyen

Infographie d’eDreams

Je viens de découvrir cette infographie publiée en 2012 par eDreams. Même si de nombreux acteurs sont absents de cette classification, elle une bonne base pour comprendre les transformations en cours dans le domaine de la distribution des produits touristiques.

Comment mieux faire valoir votre point de vue au milieu des commentaires sur les sites d’évaluation ?

Le 15 mai 2014, j’aurai le plaisir d’intervenir à la CCI de la Haute-Savoie – Annecy lors d’un petit-déjeuner d’Ecobiz.
TripAdvisor, Booking, Google Hotel Finder, ITaste, La Fourchette…
Comment mieux faire valoir votre point de vue au milieu des commentaires de plus en plus nombreux des consommateurs sur les sites d’évaluation ?


Les professionnels du tourisme sont de plus en plus souvent confrontés aux évaluations des consommateurs en ligne. Comment réagir ? Comment augmenter votre ranking de manière éthique ? Comment transformer un dysfonctionnement perçu en un critère de choix positif pour les lecteurs de ces évaluations et futurs clients ?

PROGRAMME

  • En 90′ nous ferons un tour du monde rapide des acteurs de ce secteur
  • Comment ces avis sont-ils collectés et diffusés ?
  • Quelles sont vos outils pour prendre (partiellement) le contrôle de ces avis ?
    Comment amplifier le buzz ?
  • Comment gérer une situation de crise ?
  • Speed Business Meeting®

Animé par : 

Date et horaires

15/05/2014 08h30 – 10h00

Crédit photo : CCI Haute-Savpoe

PARTENAIRES ECOBIZ

CCI 74 – Espace Entreprises Bassin Annécien
5 RUE DU 27ÈME BCA
BP 2072
74011 ANNECY CEDEX
Plan d’accès