Le brillant réveil du bed and breakfast

 

En Suisse, les chambres d’hôtes connaissent une croissance spectaculaire de 25% par an. Le phénomène répond à une nouvelle manière de voyager et illustre les idéaux de partage et d’hospitalité.

La journaliste Geneviève Ruiz reprend ma position sur ce thème dans l’Hebdo du 12 octobre 2011  : “«Le voyageur du XXIe siècle ne souhaite plus de vacances standardisées, il veut sortir des circuits classiques, rencontrer l’habitant”. En fait, je lui ai parlé de marketing expérientiel, mais ce concept n’était pas adapté à la cible du lectorat.

Pour lire la suite et découvrir l’impact sur l’hôtellerie classique, suivez ce lien.

(C) Jean-Claude MORAND
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.