Une perte de 10 milliards en 5 ans pour le tourisme

Millenials pouvaient sauver tourisme - Les Echos 7/06/17

Et si les Millenials pouvaient sauver tourisme – Les Echos 7/06/17

7/06/17 – Cet article des Echos de ce jour m’a dans un premier temps, interpellé, car son auteur argumente sur le fait que l’offre touristique française serait « insuffisamment adaptée à la jeune génération » : les millennials. En fait, Benjamin GRANGE reprend des éléments d’une étude publiée en mars dernier par l’Institut Montaigne « Le tourisme français en perte de vitesse ». En effet, derrière le nombre de touristes arrivant sur notre territoire (84.5 millions en 2015) positionnant la France en tête des destinations touristiques, d’autres données statistiques sont moins réjouissantes. En termes de parts de marché, nous avons perdu 1 point entre 2010 ET 2015 sur un marché en progression de 49%. Notre pays est maintenant derrière les Etats-Unis, la Chine et l’Espagne avec seulement 4% de part de marché pas très loin de la Thaïlande.

Part recettes mondiales tourisme pays récepteur

~10 milliards de recettes non réalisées

L’auteur de l’article des Echos conclu donc qu’un point de part de marché perdu pour un marché estimé à 1110 milliards d’euros correspondent à ~10 milliards de recettes non réalisées sur notre territoire.

Bien que l’auteur de cet article, prenne la précaution de mentionner de nombreuses raisons de cette panne relative de croissance, il concentre ses propositions sur l’attractivité des expériences touristiques françaises peuvent avoir sur les millennials. Ce n’est pas faux, mais pour le moins incomplet.

Pour le développement du tourisme expérientiel

Je commencerai par la notion d’« expérience touristique » qui reste un concept qui n’est pas pris en compte par les statisticiens. Seules, ou presque, les nuitées sont recensées et comptabilisées, car c’est l’unité de compte principale pour la mise en marché des « produits » touristiques. La mise en œuvre de nouveaux outils statistiques (une recommandation aussi proposée par les rédacteurs du rapport de l’Institut Montaigne) et surtout la conception et la mise en marché de packages dynamiques devraient contribuer marginalement à augmenter le CA moyen par touriste. Ainsi une étude récente des CCI pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes démontre qu’un tourisme itinérant dépense 15 à 20% de plus par jour qu’un client en séjour et qu’en plus il séjourne aussi durant les intersaisons.

Les autres propositions de l’Institut Montaigne

Le rapport de l’Institut Montaigne présente aussi 10 propositions, articulées autour de 4 axes, toutes aussi intéressantes les unes que les autres :

Axe 1 : refondre notre système statistique de mesure du tourisme pour le mettre en conformité avec les nouveaux usages numériques et le rendre disponible et lisible pour l’ensemble des acteurs

Axe 2 : restaurer la compétitivité internationale des acteurs du tourisme en France en veillant à la simplicité et à l’utilité de toute réglementation future et en l’évaluant à l’aune de la valeur ajoutée touristique.

Axe 3 : Aligner les stratégies marketing des entreprises du tourisme avec la stratégie de promotion nationale définie par Atout France.

Axe 4 : Créer des synergies fortes entre le secteur du tourisme et le dynamisme du secteur numérique en France.

Je vous renvoie aux textes disponibles en ligne pour découvrir le détail de ces propositions.

 

http://www.institutmontaigne.org/res/files/publications/tourisme-en-france-cliquez-ici-pour-rafraichir-resume.pdf

http://www.institutmontaigne.org/res/files/publications/tourisme-en-france-cliquez-ici-pour-rafraichir-rapport.pdf

http://www.haute-savoie.cci.fr/votre-cci/actualites-cci/927-tourisme-quel-positionnement-gagnant?debut=0

1milliardTourisme

1 milliard d’Euros pour le tourisme dont une part pour le e-Tourisme

9.10.2015 – La CDC prendra donc le leadership pour gérer la manne financière que l’Etat a décider de lever afin de donner un coup de pouce au Tourisme. Vous ne serez pas surpris de me savoir satisfait de l’intention des initiateurs de ce projet de consacrer une partie de ces fonds au e-Tourisme. L’article des Echos laisse entendre que la CDC a des contacts avec des startups du domaine, reste à savoir lesquelles et surtout quel est leur potentiel de développement pour devenir au minimum des ETI du secteur. Pour ma part, je serai à Pau pour les journées du e-Tourisme et je compte proposer mon assistance pour aider une startup qui me semble avoir la volonté de proposer une technologie (et des usages) de rupture sur ce marché.

 

Source de l’article : Les Echos du 9/10/15

Livre Blanc « Le numérique : un atout pour le tourisme intelligent »

Une des stations pionnière en ce qui concerne le "smart Tourism"

Photo (c) Office du Tourisme Val-d’Isère – Andy Parant – Une des stations pionnière en ce qui concerne le « smart Tourism »

13.08.15  – C’est toujours l’été et vous êtes peut-être en vacances ou très occupé pour prendre soin des touristes qui sont encore dans votre station ou votre hôtel. Mais l’été c’est aussi une période qui permet de prendre du recul et  d’imaginer les actions qu’il vous serait possible de mettre en œuvre au cours des mois à venir. Alors, je vous propose une réflexion  sur le thème du « smart tourism » ou « tourisme intelligent » que j’ai matérialisée sous la forme d’un livre blanc :

«Le numérique : un atout pour le tourisme intelligent »

Sans renier des définitions beaucoup plus larges, nous avons pris le parti de concentrer notre analyse sur le numérique. Un domaine qui peut apporter beaucoup de valeur tant aux destinations qu’aux touristes. Une réflexion qui porte à la fois sur les aspects sociétaux du « smart tourism » et qui présente 4 expériences conduites à Val d’Isère, Eindhoven, le Grand Tourmalet la Suisse. Nous introduisons les valeurs ajoutées que peuvent apporter les solutions élaborées à partir des technologies d’eBeacon, de traitement du langage naturel  ou encore du « social media data analysis »

 

Pour téléchargez ce livre blanc cliquez sur ce lien.

Pour stimuler les acteurs socio-professionnels de votre territoire sur cette thématique, contactez-moi conference@cyberstrat.net

Reservit est le premier moteur de réservation connecté à FairBooking

 RESERVIT Moteur de réservation pour les hôtels et hébergeurs  

Reservit est le premier et seul pour l’instant moteur de réservation connecté à FairBooking, la plateforme de réservation initiée par les hôtelier qui promeut la relation directe entre l’hôtelier et son client.

http://www.reservit.com

N’hésitez pas à nous contacter pour adapter votre système à ces nouvelles formes de réservation.

 

 

CYBERSTRAT supporte le dossier de candidature Annecy FrenchTech

Cybeerstrat supporte Annecy FrenchTech

Je viens d’envoyer mon courrier de soutien à la candidature de l’agglomération annécienne pour le label « FrenchTech« . Je sais que le défi est important car ce label sera attribué qu’à six métropoles. Voici les éléments que j’invoque.


Annecy, le 11 septembre 2014

Militant depuis de nombreuses années pour le développement de l’économie numérique, j’ai publié plusieurs ouvrages sur ce thème en particulier dans le domaine touristique et j’ai eu l’honneur d’être le rapporteur du rapport « Pour le développement de l’économie numérique dans les Pays de Savoie » dans le cadre de mon activité au sein du think-tank du Conseil Stratégique Haute-Savoie Avenir. Après une longue carrière au sein de l’industrie high-tech, j’ai le plaisir de transmettre mes connaissances à des étudiants, en provenance de tous les pays du monde, de plusieurs universités de la région. Cette activité est maintenant exercée en qualité de professeur indépendant au sein de CYBERSTRAT.

A l’heure du réchauffement climatique et du télétravail, l’économie numérique est le terreau de la pérennisation de l’économie des territoires alpins. De nombreux talents apprécient de pouvoir apporter leur valeur ajoutée au sein de notre environnement. Les acteurs du tourisme sont également les premiers acteurs du e-Commerce. Cette labellisation contribuera à maintenir un excellent niveau de compétence et à aider les PME de ce secteur à affronter la concurrence avec les grands concurrents de l’e-Tourisme.

Je soutiens l’initiative prise par le territoire et à « Annecy wants French Tech ».

Je vous confirme ma volonté de participer à la dynamique engagée afin que les entreprises du territoire et les nouveaux talents puissent légitimement bénéficier du label « French Tech ».

Jean-Claude MORAND

 


Un dossier sur le tourisme d’affaires

Le tourisme d’affaires résiste à la crise

Selon le journalistes de l’Eco des Pays de Savoie, « ce n’est pas l’euphorie, mais ce n’est pas non plus la catastrophe. Dans un contexte économique et un climat de morosité, le marché du tourisme d’affaires se maintient. Et si les entreprises ont tendance à tout raccourcir (les budgets, les trajets, la durée des événements…), en face, les territoires et les professionnels s’adaptent »

Une série d’articles à lire sans attendre. Je conclue ce dossier avec une chronique qui introduit une solution novatrice qui permettrait d’éviter de lourds investissements pour les destinations qui souhaitent capter des parts de ce marché.

.

15 idées à méditer pendant la trêve des confiseurs !

bakker1

William Bakker, chief strategist chez Think! Social Media vient de publier 15 idées collectées durant l’année 2013 au fil des conférences aux quelles il a assisté. Des idées qui viennent étoffer mes réflexions durant la trêve des confiseurs,  une période propice à des remises en cause et à la préparation d’actions nouvelles pour l’année qui va démarrer. 15 idées que les responsables des destinations (DMO) et des OT devraient considérer également pour leurs plans d’actions pour 2014…

Je vous en livre la liste et je vous laisse les découvrir en détail ici sur le site de Tnooz.

  1. Un changement est nécessaire au sein des DMO
  2. Les gagnants ne sont pas ceux qui disposent du plus gros budget. Une théorie que nous défendons chez Cyberstrat, car nous croyons que l’agilité est une clé importante pour le succès
  3. Les gagnants sont ceux qui imaginent des actions différentes (out of the box)
  4. Les gagnants ont un plan stratégique
  5. Les gagnants comprennent que les consommateurs peuvent créer une marque
  6. Les gagnants vendent des expériences touristiques
  7. Les gagnants adoptent les bons indicateurs (NPS)
  8. Les gagnants organisent les services touristiques autour de la notion d’expérience
  9. Les gagnants développent leur marque à partir des expériences de terrain des consommateurs
  10. Les gagnants expérimentent, mesurent et ajustent leurs services en permanence
  11. Les gagnants créent et ajoutent de la valeur pour leur consommateurs
  12. Les gagnants engagent leur réseau
  13. Les gagnants mettent en marché leur DMO sur des niches sélectionnées
  14. Les gagnants « empower » leurs collaborateurs. L’auteur fait référence à la théorie de Jim Collins « Goods to Greats« 
  15. Les gagnants créent les conditions pour que le changement puisse se faire depuis l’intérieur

Voilà donc du grain à moudre pour prendre vos résolutions pour 2014 !

Si vous avez besoin d’un peu d’aide pour structurer vos approches, Cyberstrat reste à votre disposition.

Pour en savoir plus :

http://www.tnooz.com/article/destination-marketing-in-2013#sthash.nFNHjX5O.dpuf

L’Industrie Hôtelière Française en 2013

Rapport KPMG sur l'Industrie Hôtelière Française 2013Télécharger maintenant le sommaire de l’étude

 Sommaire de l’étude

11/12/13 –  Hier soir, Odali SANHUEZA de KPMG a présenté la 36ème édition de son étude « L’Industrie Hôtelière Française en 2013» démontrant que ce secteur ne souffre pas trop de la crise tout en observant des disparités en fonction du type d’établissement et des régions. Avec une augmentation de 7% des recettes touristiques en 2012, la destination France se positionne en 3e position sur l’échiquier mondial du tourisme. Le retour des clientèles étrangères sur l’année 2012 aura permis de stabiliser la situation touristique en France.Sur le plan local (tour du Lac d’Annecy), les experts de KPMG notent un taux de remplissage hivernal de 50% seulement alors que les stations des Aravis on un déficit de lits hôteliers. Cette observation a donné l’idée à André VITTOZ, Maire de La Clusaz, présent lors de cette soirée, de développer un nouvel axe d’Annecy Lake Ski Resorts qui permettrait d’utiliser la capacité hôtelière vacante des hotels annéciens en intensifiant les liaisons par navettes avec les stations des Aravis.

KPMG a analysé les ratios d’exploitation et de gestion d’un panel de 3 000 hôtels représentant un parc hôtelier de 232 751 chambres, soit près de 45,1 % du parc hôtelier homologué français. KPMG y présente également les perspectives de ce secteur pour 2013-2014.

Bilan et perspectives pour les Chaînes Hôtelières Françaises :

  • 2012 : un marché hôtelier à deux vitesses
  • 2013-2014 : des perspectives incertaines avec un environnement concurrentiel fort

Recrutement pour la préparation du diplôme de Stratégie marketing, communication et e-Business–HEC Genève (en emploi)

Mes amis d’HEC Genève viennent d’ouvrir le recrutement des nouveaux élèves pour une formation en emploi permettant d’acquérir des compétences en gestion de projet “stratégie marketing, communication et e-Business”. Je relaie avec plaisir cette annonce car j’apprécie la qualité de cette formation destinée aux cadres (jettez un oeil sur les noms et qualifications des intervenants). De plus, étant membre du club des mentors pour cette formation, j’ai aussi le privilège de pouvoir modestement influencer ce cursus et soutenir quelques projets d’étudiants. Cette formation est ouverte aux français.

Communication et marketing sont aujourd’hui au cœur de la réussite des entreprises et des organisations. La révolution numérique a déplacé les modèles économiques vers un besoin constant de créer de la valeur avec partenaires et clients.

L’échange commercial – ou non commercial – de produits tangibles et intangibles s’accélère et de nouvelles formes d’organisation en réseau se développent. Les TIC et le Web 2.0 contribuent à l’émergence d’une économie qui s’organise autour de la valorisation de la connaissance et de l’information.

Lire ici le témoignage de Dominique Turpin, président de l’IMD

Ces domaines en mutation appellent de nouvelles compétences.

Décideurs issus de secteurs techniques (marketing, e-business, e-commerce, Web 2.0…) ou des fonctions managériales classiques (communication, ressources humaines…) doivent combiner une analyse rigoureuse des risques et opportunités, une vision prospective et une créativité dans la décision. Ils doivent enfin renforcer les compétences leur permettant de mettre en œuvre des projets concurrentiels distinctifs.

Ce diplôme de formation en emploi répond aux attentes des entreprises et des individus confrontés aux enjeux des technologies de l’information et de la communication.

Pour la treizième année consécutive, cette formation est une plate-forme qui offre aux participants et aux intervenants locaux ou internationaux la possibilité de fonctionner en réseau, de s’enrichir mutuellement et de produire de la connaissance grâce au site collaboratif « e-sens ».

Technorati Tags: hec,genève,formation,continue,e-Business,stratégie,marketing,e-Sens,Bergadaa,Berghozi
(C) Jean-Claude MORAND

Les acteurs touristiques dans un monde virtuel dynamique : quelle stratégie pour l’avenir ?

Le programme définitif du Tourism Professionals Meeting (TpM) est maintenant finalisé. De nombreux intervenants francophones viendront proposer leur vision autour du thème : “e-Tourisme : plus de ventes, plus d’application, plus de social ?”
Si vous êtes un professionnel du tourisme institutionnel ou privé, ce forum est toujours une source d’information appréciable pour définir votre stratégie à court est moyen terme.
J’ai l’honneur d’avoir été invité en qualité de Keynote speaker pour cette 12e édition et mes propos porteront sur “Les acteurs touristiques dans un monde virtuel dynamique : quelle stratégie pour l’avenir ?”
Cela se passera à Sierre le 2 décembre, pour vous inscrire et en savoir plus suivez ce lien.
TpM 2011 flyer eTourism : more sales, more Apps, more social ?
(C) Jean-Claude MORAND