Croissance du marché de la vidéo promotionnelle en 2013

La promotion des territoires et services touristiques se prêtent parfaitement à la promotion grâce à la vidéo qui permet d’illustrer les expériences que les prospects pourraient vivre s’ils se laissent séduire par votre offre. De plus, les régie proposent maintenant des formules de facturation ou Coût par Vue (CPV), c’est-à-dire que l’annonceur n’est facturé que lorsque les internautes ont visionné la vidéo. Ce marché est en plein essor comme vous pouvez le constater en découvrant les chiffres de l’infographie ci-dessous.

Évolution du marché du RTB (c) Infectious Media

Infographie : croissance du marché de la vidéo publicitaire (2013) – Source Infectious Media

CHR : reprenez le contrôle des commentaires clients

De plus en plus de clients commentent leurs expériences vécues lors d’un séjour dans un hôtel ou d’un repas.

Comment les hôteliers, restaurateurs, offices de tourisme peuvent-ils capitaliser sur cette nouvelle pratique ?

Comment améliorer le positionnement de votre établissement ? Comment répondre même aux critiques les plus virulentes ?

Dans la présentation ci-dessous qui m’a servit de support pour une intervention à la CCI de la Haute-Savoie ce mardi 15 mai 2014, vous trouverez aussi les résultats d’une étude cas conduite avec un restaurant de la vieille ville d’Annecy.

Je reste à votre disposition pour reproduire cette intervention pour votre OT, votre fédération hôtelière ou encore votre université.

Jean-Claude MORAND

Les OT de Savoie Mont-Blanc préparent la saison estivale 2014

Les acteurs du tourisme Savoie Mont-Blanc préparent la saison estivale pour trouver de nouveaux clients ou faire revenir des habitués. Avec 13 millions de nuitées durant l’été, les directeurs des OT sont confiants à l’aulne des demandes d’information en forte progression.


Les offices du tourisme se preparent pour l’été par tv8montblanc-wizdeo

Nous voilà certifié « Spécialiste Google Adwords »

Chez CYBERSTRAT, nous fêtons Pâques avec quelques jours d’avance en obtenant une certification « Google Adwords qualified individual ».

Adwords Qualified individual

La reconnaissance d’une expertise et de la maîtrise des fonctionnalités offertes par cette régie publicitaire de plus en plus présente dans le monde du tourisme. Nous connaissions depuis de nombreuses années les offres d’achat de mots clefs permettant d’afficher des annonces promotionnelles sur le réseau de recherche ou sous forme d’affichage contextuel sur

  • plus de 2 millions de sites et blogs partenaires du réseau, ceci en fonction de vos cibles et segments de clientèle.
  • Les systèmes propriétaires de Google : Youtube, Blogger et Gmail

Avec Google Hotel Finder et les redirections proposées sur les principaux moteurs de réservation du marché, les acteurs du tourisme doivent réagir faute de voir le trafic du moteur de recherche être détourné vers les systèmes de réservation commerciaux.

Cette certification est un élément qui vous assure de notre investissement pour suivre en permanence les évolutions des techniques de vente en ligne afin de pouvoir vous proposer les meilleures stratégies pour maintenir et augmenter votre profitabilité par des actions de promotions

Chez Trivago, 26 % des visites proviennent des mobiles

Smartphones, tablettes, applications, site mobile… le comparateur de prix d’hôtels trivago.fr, présente ses chiffres liés à l’Internet mobile.

Mars 2014. Le secteur de l’e-tourisme a le vent en poupe et se déploie sur l’Internet mobile. Pour permettre d’analyser cette tendance, le comparateur de prix d’hôtels trivago.fr dévoile ses chiffres : au travers de l’application et du site mobile, on observe que les smartphones et les tablettes sont de plus en plus utilisés pour réserver des hôtels.

Mobile VS ordinateur
Chaque mois, le comparateur de prix d’hôtels trivago.fr est utilisé par près de 4 millions d’internautes français. En ce début d’année 2014, 26% des visites proviennent des appareils mobiles ; c’est deux fois plus qu’en 2012 où seulement 10% des visites provenaient d’appareils mobiles.

Tablette VS smartphon
e
Les internautes semblent avoir pris en main les deux types d’appareils ; depuis 2012, environ 50% du trafic mobile provient des smartphones, et 50% provient des tablettes.

Une application à potentiel
5% du trafic mobile sur trivago.fr provient de l’application ; un pourcentage qui évolue continuellement à la hausse depuis son lancement en 2010. « Maintenant que notre application est réellement optimisée, nous allons démarrer la promotion de notre application et espérons voir ce pourcentage quadrupler d’ici la fin de l’année », explique Victor Vermersch, Responsable France Benelux chez trivago.

Transformation des visites
Les utilisateurs sont nombreux à concrétiser leur visite effectuée via un mobile. Aujourd’hui, les internautes utilisant un ordinateur effectuent seulement deux fois plus de clics-sortants* que les internautes utilisant un mobile ; en 2012 ils en effectuaient cinq fois plus ! Un écart qui ne cesse de se réduire et qui confirme bien la tendance générale.

* clic–sortant : lorsqu’un utilisateur clique sur une offre proposée sur trivago.fr pour être redirigé vers le site d’une OTA afin d’effectuer sa réservation.

Pour une véritable stratégie du tourisme d’affaires

L’Eco des Pays de Savoie a publié un dossier sur le tourisme d’affaires dans son numéro du 7 février 2014 et m’a demandé à cette occasion d’écrire en 4300 signes une petite chronique sur ce thème que vous trouverez ci-dessous. 

Stratégie de tourisme d'affaires

GOOGLE Maps déploie une nouvelle version

La semaine dernière, Google France a annoncé le déploiement de leur nouvelle version de Google Maps. Une version avec naturellement plus de fonctionnalités au bénéfices des personnes qui visitent un lieu par forcément connu. Les points d’intérêts sont visibles avec plus de détails que les acteurs du tourisme doivent  vérifier afin de s’assurer qu’ils sont bien mis en évidence sur ce système. Si ce n’est pas le cas, nous pouvons vous aider à enrichir la base de données de Google avec de bonnes informations.

N’hésitez pas à nous contacter pour en parler !

14 tendances pour le marketing hôtelier pour les mois à venir

NetAffinity (une agence marketing irlandaise) vient de publier 14 tendances pour le marketing hôtelier illustrées dans l’infographie ci-dessous.

  1. Croissance continue de l’utilisation des mobiles par les voyageurs et touristes
  2. Engagement des prospects grâce à la vidéo
  3. Google va cacher encore plus les mots clefs qui génèrent du trafic sur nos sites (« Not provided »)
  4. Augmentation des techniques de remarketing
  5. Réservations directes ou via les OTA ?
  6. Meta search : une opportunité pour mieux équilibrer les canaux de réservation
  7. Plus de résultats de recherches fournis grâce à des algorithmes sémantiques
  8. Google va introduire son carousel pour les hôtels en Europe
  9. Le recours à une multitude d’écrans
  10. Marketing avec les réseaux sociaux
  11. Influence plus importante de Google +
  12. Recours plus important à Google Analytics
  13. Importance accrue de la vitesse d’accès aux sites
  14. Géolocalisation des offres

Pour chacune de ces tendances, les hôteliers et les OT, devraient imaginer des actions soit pour en saisir les opportunités, soit à titre préventif pour rester présent sur le Net malgré la compétition avant des géants de la réservation en ligne. Quels sont vos avis et vos craintes pour 2014 ? Partagez-vous l’avis de Netaffinity ? 

Les commentaires sont à votre disposition ! Nous aussi pour vous aider à relever ces défis.

netaffinity-infographic-14-hotel-marketing-trends-for-2014

15 idées à méditer pendant la trêve des confiseurs !

William Bakker, chief strategist chez Think! Social Media vient de publier 15 idées collectées durant l’année 2013 au fil des conférences aux quelles il a assisté. Des idées qui viennent étoffer mes réflexions durant la trêve des confiseurs,  une période propice à des remises en cause et à la préparation d’actions nouvelles pour l’année qui va démarrer. 15 idées que les responsables des destinations (DMO) et des OT devraient considérer également pour leurs plans d’actions pour 2014…

Je vous en livre la liste et je vous laisse les découvrir en détail ici sur le site de Tnooz.

  1. Un changement est nécessaire au sein des DMO
  2. Les gagnants ne sont pas ceux qui disposent du plus gros budget. Une théorie que nous défendons chez Cyberstrat, car nous croyons que l’agilité est une clé importante pour le succès
  3. Les gagnants sont ceux qui imaginent des actions différentes (out of the box)
  4. Les gagnants ont un plan stratégique
  5. Les gagnants comprennent que les consommateurs peuvent créer une marque
  6. Les gagnants vendent des expériences touristiques
  7. Les gagnants adoptent les bons indicateurs (NPS)
  8. Les gagnants organisent les services touristiques autour de la notion d’expérience
  9. Les gagnants développent leur marque à partir des expériences de terrain des consommateurs
  10. Les gagnants expérimentent, mesurent et ajustent leurs services en permanence
  11. Les gagnants créent et ajoutent de la valeur pour leur consommateurs
  12. Les gagnants engagent leur réseau
  13. Les gagnants mettent en marché leur DMO sur des niches sélectionnées
  14. Les gagnants « empower » leurs collaborateurs. L’auteur fait référence à la théorie de Jim Collins « Goods to Greats« 
  15. Les gagnants créent les conditions pour que le changement puisse se faire depuis l’intérieur

Voilà donc du grain à moudre pour prendre vos résolutions pour 2014 !

Si vous avez besoin d’un peu d’aide pour structurer vos approches, Cyberstrat reste à votre disposition.

Pour en savoir plus :

http://www.tnooz.com/article/destination-marketing-in-2013#sthash.nFNHjX5O.dpuf

Les coûts d’acquisition des clients en ligne : de plus en plus élevés

Un article d’Olivier HARMANT, de Frenchweb.fr vient conforter un avis que je défends depuis quelque temps à propos de la pertinence de certaines stratégies de présence en ligne. En effet,  j’ai des réserves de plus en plus marquées vis-à-vis des projets souhaitant se positionner sur le BtoC y compris en matière touristique. Indépendamment de la rentabilité plus qu’aléatoire des sites web et présences sur les réseaux sociaux, les besoins de trésorerie sont de plus en plus importants pour pouvoir gagner des parts de marché pour un site grand public. Trop souvent les initiateurs du projet minimisent les coûts d’acquisition des clients. Nous sommes tous sollicités par de nombreux opérateurs qui investissent des millions d’euros ou de dollars pour acheter des parts de marché.

Pourtant, lorsque qu’une destination ou un établissement disposent d’une base de clients, il est beaucoup plus pertinent de mettre en oeuvre des stratégie de CRM avancées en commençant par une collecte systématique des adresses emails de clients actuels pour pouvoir leur adresser des messages après leur premier (ou nouveau) séjour chez vous.

Ainsi, je partage entièrement l’avis de Jeremie BERREBI (Kima Venture) dans l’article que vous trouverez en suivant le lien ci-dessous dans lequel il considère les coûts d’acquisition comme insupportables et conduisant des « pures players » à fermer boutique ou à trouver de nouvelles formes de monétisation.

http://frenchweb.fr/mistergooddeal-rachete-pour-1-euro-pourquoi-le-e-commerce-generaliste-est-en-difficulte/136122?utm_source=FRENCHWEB+COMPLETE&utm_campaign=de9e5be266-FrenchWeb_PM_18_12_2013&utm_medium=email&utm_term=0_4eb3a644bc-de9e5be266-106139302

Crédit photo : Attribution Some rights reserved by SiliconManiacs