1) Gérer les relations clients avec les Flux RSS

L'entreprise média et les contenus en ligne

« L’entreprise-média et les

contenus en ligne
» est un ouvrage collectif, réalisé par les journalistes et chefs de projet de La Mine.

Avec l’avènement des services en ligne, les entreprises deviennent des médias à part entière.Clients, salariés, actionnaires, environnement professionnel, grand public… tous veulent en savoir plus, être mieux renseignés, plus vite, et ne répugnent pas, le cas échéant, à être séduits, à condition que cela soit fait avec intelligence, finesse et, bien sûr, honnêteté.

Pour le commander

cliquez ici

Un flux RSS s’adresse principalement à des communautés d’utilisateurs bien définies. Selon Anita Blanchard de l’Université de la Caroline du Nord, une communauté doit avoir quatre caractéristiques :

1) Les membres doivent avoir une sensation d’appartenance au groupe et s’identifier à celui-ci.

2) Les membres doivent avoir le sentiment de pouvoir influencer (même de façon modeste) le groupe et accepter d’être influencé par les autres membres.

3) Ils doivent se sentir supportés par la communauté et également fournir du support

4) Enfin, ce que nous pourrions appeler en français adhérer à un « Etat d’esprit » de la communauté.

Nous retrouvons tous ces points au sein des communautés virtuelles de clients qu’il est possible d’adresser avec les flux RSS comme nous les avons dans les forums de discussion.

RSS est une technologie qui plait aux journalistes, les analystes financiers et les groupes d’investisseurs devraient suivre ce premier peloton. Ensuite, nous pouvons imaginer utiliser cette forme de mise à jour ou d’alertes pour toutes les communautés d’intérêt que cela soit les membres d’une équipe de projet ou de son management à la communauté d’utilisateurs. Pour cette dernière catégorie nous pensons que l’adoption massive de lecteur de news soit dans les portails soit nativement dans les navigateurs sonnera le glas des forums propriétaires.

En partant de ce principe, RSS ouvre également la porte à de nouvelles forme de micro-marketing car il est possible – techniquement – d’identifier une multitude de communauté et de demander aux chefs de produits d’en assurer l’animation.

(C) Jean-Claude MORAND
2 réponses
  1. Anonymous
    Anonymous dit :

    « …nous pensons que l’adoption massive de lecteur de news soit dans les portails soit nativement dans les navigateurs… ».
    En effet, le fait que les lecteurs de flux RSS ne soient pas encore intégrés en natif aux navigateurs et/ou logiciel de messagerie est de mon point de vue LE facteur bloquant dans la communication avec les collaborateurs via le RSS.

    En tant que product manager, j’ai tenté de mettre en place un Blog avec flux RSS pour que les commerciaux soient tenus au courant des infos produit… un vrai parcours du combattant !!!

    Entre le département informatique qui refuse que les utilisateurs installent un logiciel (même gratuit et léger comme RSS Reader), la direction qui pense qu’il est faut utiliser les outils déjà existant (en l’occurrence le mail) et quand vous avez réussi à tous les convaincre ce sont les utilisateurs qui ont du mal à comprendre l’intérêt et le fonctionnement du logiciel !

    Il est donc grand temps que les editeurs de logiciel intégre le RSS.

    Pour compléter ce post en voici une discussion très intéressante sur les conditions nécessaires à la banalisation/démocratisation du RSS avec un début de réponse :
    http://www.constellationw3.com/carnet/archives/000248.htmlNicolas L.

    Répondre
  2. Anonymous
    Anonymous dit :

    Selon moi, une des données à ne pas négliger vis-à-vis de l’utilisation du flux RSS dans le cadre d’une campagne marketing est sa capacité à fideliser des prospects de façon quasi-instantanée.

    Imaginons (et ce n’est qu’un exemple) une campagne de communication multi-canal avec un message publicitaire passant à la TV renvoyant sur le blog de la marque. Et un jeu basé sur la rapidité de réponse des membres à un message prédéfini sur le blog… Le seul moyen d’être informé d’un post et donc de remporter la mise serait de se servir de fil RSS.

    Les agences de publicités cherchent de plus en plus à donner du contenu à leurs messages sur nos écrans de télévision et ceci pour une raison très simple: l’apparition de nouveaux outils comme « Tivo » (l’enregistreur numérique d’emission TV « zappant » la pub). Ils auront ainsi besoin de média relais pour rentabiliser au mieux l’audience que les spots arriveront à capter dans le futur et de vite transformer l’audience d’un spot en oreilles attentives.

    Le RSS représente une des solutions à ce type de préoccupation…

    Michael Przyswa
    Blog: http://TravaillonsEnsemble.blogs.com
    Site: http://www.TravaillonsEnsemble.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.